Anadolu çoban Köpegi
Berger d'Anatolie
Accueil
Le Berger d'Anatolie
L'élevage
Turquie
Photos
Videos
Naissances
Liens
Plan du site

Santé

Particulièrement rustique, le Berger d'Anatolie dépasse en longévité bien d'autres très grandes races. Peu sensible aux écarts de climat, il supporte froids intenses comme grosses chaleurs. Frugal, il se construit lentement, sans brûler les étapes. On lui connaît fort peu d'affections : il n'est pas prédisposé, par exemple, ni à la torsion d'estomac, ni aux cardiopathies, ni aux pathologies oculaires, ni aux allergies. La seule affection à composante héréditaire qui peut éventuellement le concerner, comme toute grande race, est la dysplasie de la hanche. C'est pourquoi il apparaît utile, afin de construire sa sélection, de faire radiographier les reproducteurs. La race paraît toutefois peu touchée par rapport à d'autres, le poids n'étant pas ici un facteur aggravant : chez le Berger d'Anatolie, la masse corporelle est réduite par rapport à la taille au garrot. Les sujets exprimant la dysplasie seront donc assez peu affectés dans leur vie quotidienne. N'oublions pas que dans l'expression clinique de la dysplasie coxo-fémorale, l'hérédité n'est responsable qu'à 30% environ : les facteurs environnementaux jouent donc un rôle important. C'est pourquoi il ne convient pas de nourrir trop richement son jeune chien ni de le supplémenter en minéraux, ce qui pourrait avoir de sérieuses répercussions sur ses articulations. Dans la même optique, il lui faut prendre un exerce suffisant mais pas aussi intense qu'un adulte. Le Berger d'Anatolie est peu compliqué à nourrir : il sait tout jeune s'autoréguler et n'a rien de vorace. Pendant sa croissance, on peut lui donner des croquettes de bonne qualité adaptée à son âge, puis l'équivalent pour adulte; ou bien, si l'on dispose d'assez de temps, on lui prépare des rations ménagères à base de viande (maigre et gras), de légumes et de céréales. Les friandises sont à proscrire, sauf dans un but éducatif : on peut donner dans ce cas quelques morceaux de fromage ou de pain dur. L'entretien du poil est très réduit : un coup de carde souple de temps à autre, un peu plus fréquent lors de la mue: en dehors de ce moment, le chien ne perd pas du tout ses poils. La reproduction est normale, sans souci particulier, que ce soit au niveau des saillies comme des mises-bas. Les portées comptent en moyenne 8-10 chiots. Les petits sont particulièrement vigoureux, précoces et attentifs au monde qui les entourent. A trois semaines, certains manifestent déjà des velléités de garde : la valeur n'attend pas le nombre des années !

Sophie. Licari

Elevage des Shumagins

 
Shumagins © Toute reproduction (même partielle) des textes et photos présentés sur ce site Internet est interdite, quel que soit le support, et principalement Internet. (Voir Article L113 du C.P.I).